Sortie du 23 octobre 2023

;

Le 28 octobre 2023, quelques courageux membres du Kartla ont affronté le vent violent pour faire  une randonnée qui a déimages.jpgmarré au parking du Petit Ballon. Ils ont marché jusqu’à la ferme auberge du Strohberg ; leur parcours les a conduits au-dessus de Sellimatt, ensuite à Boenlesgrab, et enfin, retour à la ferme auberge du Strohberg. Cette balade de 5 km a duré moins de 3 heures.
Ceux qui ne voulaient pas marcher (les plus nombreux !) se sont rendus directement à la ferme auberge du Strohberg où tous se sont retrouvés pour un repas marcaire en commun. Seul bémol, l’absence de notre président, Rémy, pour raison de santé et à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.


Voici l’histoire de la statue de la Vierge du sommet du Petit Ballon, racontée lors du repas :

Le curé de Buhl (Joseph Bossharth) curé de la paroisse de 1946 à 1962, fut à l’origine de l’installation de la statue de la «Vierge de la Paix» au sommet du Petit Ballon où eurent lieu des combats pendant la première guerre mondiale.

Il souhaitait que le regard de la Vierge soit tourné vers l’église de Buhl. Pour déterminer l’emplacement de la statue, il demanda aux enfants de Marie de sa paroisse d’agiter des morceaux de tissu à l’emplacement prévu au Petit Ballon à une heure déterminée, et le curé, à l’aide de jumelles, confirma l’emplacement depuis son presbytère.ob_500df0_cimg9374.JPG

Après avoir récolté les fonds nécessaires par des quêtes et par la section théâtrale, le curé acheta la statue de 300 kg .

C’est en Août 1956 qu’une entreprise de Wasserbourg maçonna le socle en pierres de granit. Le 22 août 1956, pour la fête de Marie Reine, la statue fut installée.

L’inauguration de la statue n’aura lieu que le 1er mai 1957 en présence de Buhlois, de paroissiens du Florival et de Freiburg en Allemagne. La cérémonie commença par un temps fort quand le vicaire général de l’évêché de Strasbourg déversa, dans une ouverture réservée à cet effet dans la stèle, de la terre provenant des champs de bataille français et allemands (Petit ballon et Hilsenfirst). Il s’agissait d’une symbolique pour marquer la paix revenue entre les 2 nations.

Photos


Page lue 487 fois